La définition de « Content Curation » sous la loupe

0

Posted by Domino | Posted in content curation | Posted on 13-04-2011

Rohit  Bhargava auteur de « The 5 Models Of Content Curation »

Rohit Bhargava auteur de « The 5 Models Of Content Curation »

En lisant les différents articles francophones qui traitent du rôle du « Content Curator », je me suis sentie un peu frustrée par l’approche minimaliste qui y était décrite.
L’impression qui en ressort, est qu’un « curator » se contente de rassembler quelques ressources intéressantes récentes, sur le thème choisi, et de les présenter sur une nouvelle page, d’un simple clic, sur un outil comme Scoop.it ou Montage, ou encore sous la forme d’un bookmarking social sur Pearltrees.

Ceci a d’ailleurs comme conséquence la publication de billets qui dénigrent la tâche de curator : voir « La curation c’est de la merde »

Par contre, en lisant l’excellent article « The 5 Models Of Content Curation » écrit par Rohit Bhargava, on  découvre une description bien plus valorisante du rôle de curator,  et bien plus proche de ma propre vision.

J’en profite pour partager avec vous l’analyse que j’en ai faite.

Prenons  la définition de Rohit Bhargava:

« Content Curation is a term that describes the act of finding, grouping, organizing or sharing the best and most relevant content on a specific issue. »

Ceci a été traduit de la manière suivante en Français:

« Un “Content Curator” est quelqu’un qui continuellement trouve, regroupe, organise et partage le contenu en ligne le meilleur et le plus pertinent sur un sujet spécifique ».

Je ne suis pas complètement d’accord avec la traduction de cette définition, qui a pourtant été reprise largement sur le Web francophone.

Il me semble que « sujet spécifique » est une mauvaise traduction de « specific issue ».
Je traduirais plutôt cela par «  question spécifique » ou « objectif spécifique », car le terme « issue » me fait plutôt penser à la notion de « résultat », « de but à atteindre ».
Bien sûr, je m’avance peut-être un peu sur les intentions de Rohit Bhargava, en interprétant sa phrase à ma manière ;-)

Pourtant, même s’il ne s’agit que d’une variante d’un mot, cela modifierait sérieusement le sens de la phrase et donc la définition du « content curator ».

C’est toute la différence entre :

Faire de la curation sur le sujet « e-commerce »
ou
faire de la curation pour répondre à la question des internautes «  comment mettre en place un site de e-commerce efficace, en 2011, pour une PME ?»

Vous comprenez immédiatement que les ressources qui seront sélectionnées dans un cas ou dans l’autre seront totalement différentes.
Pour ma part, le rôle du « content curator » n’a de sens que dans la seconde version.

Comment fournir une « curation » intéressante à ses lecteurs si on ne se préoccupe ni de leur profil, ni de leurs besoins, ni de leurs objectifs ?

Le mot « continuellement » me dérange un peu également, et Rohit Bhargava ne l’a d’ailleurs pas repris dans cette version. Cela met trop l’accent sur les ressources récentes, qui ne sont pas nécessairement meilleures que d’autres ressources vieilles de quelques mois.
Evidemment, pour certains sujets d’actualité, les infos récentes sont incontournables, mais pour la plupart des questions qui intéressent les internautes, dans leur vie de tous les jours, ce n’est pas le cas.

Et pour moi, la curation ne doit certainement pas se cantonner à des concepts de geeks ou à l’actualité, bien au contraire !

Vous pourriez, par exemple, proposer le résultat de votre curation sur des thèmes aussi courants que :

- Comment trouver des offres d’emploi à l’aide d’Internet ?
- Comment choisir son fournisseur d’électricité grâce à Internet ?

Dans ce cas, l’important n’est certainement pas de mettre en valeur les derniers billets parus, mais bien de sélectionner de bonnes ressources de qualité, qui font intelligemment le tour complet de la question.

D’ailleurs, dans la suite de son article, l’auteur dit « helping any one of us to make sense of this information by bringing together what is most important.”

Grâce à une curation de qualité, tout internaute pourrait ainsi trouver une sélection de ressources, pour aborder un problème intelligemment, et ceci sans perte de temps.

Au final, j’adapterais la définition comme ceci :

«“Content Curation” est le terme qui décrit l’action de trouver, sélectionner, structurer, commenter et partager le contenu en ligne le meilleur et le plus pertinent, afin de répondre de manière complète à une question spécifique qui intéresse les internautes ».

Je commenterai la suite de l’article de Rohit Bhargava dans les jours qui viennent, car on y trouve encore de nombreuses notions qui méritent d’être décortiquées.

Bookmark and Share

Write a comment